Le nouveau classement hôtelier évolue vers les tendances écologiques

Temps de lecture:3 Minute(s), 37 Seconde(s)

Tous les 5 ans, les hôtels et autres hébergements touristiques qui le souhaitent peuvent être classés auprès d’Atout France pour obtenir un nombre d’étoiles s’ils remplissent certains critères. Un système dont nous avons tous l’habitude depuis plusieurs années et qui continue d’évoluer. En effet, à partir du 1er Avril 2022, les critères nécessaires à l’obtention de ce classement vont changer. On va donc éplucher un petit peu le nouveau référentiel de classement[1]https://www.classement.atout-france.fr, plus particulièrement celui pour les hôtels.

Numérique :

Nous avons vu certains articles parler d’un référentiel tourné vers le numérique. Mais après avoir lu les documents officiels d’Atout France, on se rend compte que l’évolution n’est pas si flagrante. Ils ont certes retiré des critères optionnels d’un autre temps, comme le fait d’avoir une radio dans toutes les chambres ou un lecteur DVD à disposition sur demande. Mais quand on regarde d’un peu plus près, on réalise vite que les changements ne sont pas majeurs.

La WIFI gratuite est toujours optionnelle, les 3* et plus ont toujours l’obligation d’avoir un téléphone dans la chambre pour accéder aux services de l’hôtel,… Retour vers le futur imaginait des voitures volantes en 2015 et on a encore des téléphones fixes dans les chambres en 2022.

Mais on voit que le Covid est passé par là. Room directory et journaux d’informations disponibles via un QR code, mention du check-in dématérialisé, tout cela est devenu notre quotidien depuis deux ans. Mais ce ne sont au final que des petites modifications, des gadgets. Alors on comprend vite que le véritable intérêt de ce nouveau tableau de classement est ailleurs.

Le développement durable :

Une étude[2]https://www.ompe.org/le-tourisme-responsable-de-8-des-emissions-de-gaz-a-effet-de-serre/ de 2018 montre que le tourisme serait responsable de 8% des émissions de gaz à effet de serre. En d’autres termes : le tourisme, ça pollue beaucoup. Et bien qu’on aperçoive petit à petit des changements des acteurs de l’industrie pour plaire au public, les habitudes ont la vie dure et les portes monnaies sont loin d’être pleins.

Atout France a donc décidé de motiver les hôtels à changer pour le meilleur. Là où sur l’ancienne grille, il n’y avait que 13 critères « Environnement et Développement durable » (dont seulement 3 obligatoires), il y en aura désormais 27, dont 13 obligatoires.

Parmi les critères obligatoires, on peut noter la formation du personnel à la gestion économe de l’énergie, de l’eau et des déchets, l’utilisation de produits bio et français, des chasses d’eau à réduction d’eau dans toutes les chambres. Et bien sûr, la mise en place de mesures de réduction de l’eau, de l’énergie et des déchets. Autant dire que les élèves du fond de la classe vont avoir du boulot pour se remettre aux normes !

Les équipements/services partagés entre hébergements touristiques :

Atout France nous propose une autre nouveauté. Désormais, des établissements pourront partager leurs équipements ainsi que leurs services afin d’obtenir leurs classements respectifs.

Prenons un exemple. Différents hôtels peuvent partager un parc/jardin privatif commun, et ce dernier pourra être comptabilisé dans le référentiel de chacun des établissements. Il y a cependant plusieurs spécifications :

– Les équipements/services pour lesquels ce système est éligible sont clairement énoncés dans la notice d’Atout France.

– Les hébergements doivent être à moins de 300 mètres à pied l’un de l’autre (sauf si un moyen de transport privé de type voiturette est mis en place par les établissements pour les relier en moins de 5 minutes, ou bien s’ils sont dans le même domaine/complexe touristique). De plus le parcours entre les deux établissements doit être sécurisé.

– Les deux établissements doivent être demandeurs d’un classement (pas forcément au même moment, ni dans la même catégorie).

– Les clients doivent être clairement mis au courant que les services/équipements sont partagés.

Conclusion :

Globalement, Atout France suit les tendances de la société sans prendre de risques. Toutes les modifications sont plutôt cohérentes et même déjà mises en place dans de nombreux établissements.

Auteur

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x