L’île D’Oléron

L’île D’Oléron

Vous avez dit Oléron ? L'atmosphère de cette île -surnommée "la lumineuse"- est dû à tout ce qu'elle peut apporter à ses visiteurs. Des paysages sort

J’ai testé HouseTrip
Combloux – Perle du Mont-Blanc
Les gorges du Verdon

Vous avez dit Oléron ?

L’atmosphère de cette île -surnommée « la lumineuse »- est dû à tout ce qu’elle peut apporter à ses visiteurs. Des paysages sortis tout droit d’un rêve, des senteurs dans les rues commerçantes, des plages de sable fin à n’en plus finir, bref, faisons un tour ensemble…

Les visites

Elles sont nombreuses et toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Le phare de Chassiron [photo ci-dessous], le port de la Cotinière avec sa criée et -entre autres- le port plaisancier de Saint Denis d’Oléron, les cabanes des artistes créateurs, le marais aux oiseaux [vous ferez en plus une bonne action en vous y rendant], les croisières autour du Fort Boyard, sans oublier le Petit Train de St-Trojan !

S‘ennuyer ? Impossible.

La lumineuse vous propose toutes sortes de divertissements, entre les marchés locaux de jour comme de nuit, une criée sur le port de la Cotinière, des cabanes d’artistes au Château d’Oléron, des animations entre juillet et août organisées par les communes et toutes les visites possibles sur l’île.

Le petit train de St-Trojan

Ce petit train n’est pas uniquement destiné aux enfants, loin de là ! Il permet de vous rendre sur une plage inaccessible en voiture, une plage tellement longue, tellement grande….

Pour cela il faut attendre le terminus, traverser une petite Forêt, passer devant LA plage de l’Île (la plus belle certes, mais encore accessible en voiture et donc envahi de monde durant les grandes vacances) mais croyez-moi, vous n’aurez aucun regret d’aller à ce fameux terminus et découvrir cette plage et son histoire. Certains soirs de juillet et août il est possible de s’y rendre en train pour aller voir un concert en plein air, proche d’un snack. Les ballades le soir dans ce train sont fantastiques !

Le mot du Voyageur

J’ai eu l’occasion et la chance, de travailler plus de 6 mois sur cette île, certes l’été la circulation y est presque impossible, c’est usant, mais ça en vaut la peine. Comme partout, si vous pouvez partir en juin ou septembre, le temps y est très bon.

Je suis tellement attaché à cette île que 5 mois après j’y suis retourné….en vacances !

Bref, vous le comprendrez, on ne sent lasse pas !

Crédits photos : photos personnelles – été 2014

 

COMMENTS

WORDPRESS: 1
  • comment-avatar

    […] Vous ne connaissez pas encore l’Île d’Oléron ? Lisez notre article. […]

  • DISQUS: 0